Développement Personnel: Prendre des décisions

Ça fait du bien de bénéficier de bons conseils et d’un aiguillage de temps en temps. J’aime bien écouter un podcast vraiment utile en la matière (et dont, bien sûr je vous ai déjà parlé…)

Aujourd’hui, il s’agit de prise de décision, grâce au à Clotilde Dusoulier et Change ma vie, des outils pour l’esprit. Cela nous arrive des centaines de fois par jour de devoir faire des choix, des petits mais aussi des très importants… et parfois, nous procrastinons, nous restons bloqués, nous regrettons etc…
Dans cet épisode ( qui dure 19 min donc pas barbant, n’ayez crainte) Clotilde nous éclaire sur le sujet :Qu’est ce que la prise de décision? Y-a t-il des bonnes et des mauvaises décisions? Quels sont les écueils et les sources d’hésitations ou de peur?

Cela permet (une fois le cheminement effectué) de se sentir “droit dans ses bottes”, bien ancré dans son quotidien, en accord avec soi-même…ce serait carrément confortable non?

On peut commencer par s’entraîner sur de petites décisions, comme si bien expliqué dans cet épisode, pour réussir ensuite à être efficace quand il s’agit des plus grandes.

Je vous laisse écouter, donnez-moi votre avis et belle journée!!!

Episode 88: Prendre des décisions

CMV-88

P

Le bon sens de L’éducation approximative

Je vais vous dire moi! Quand on devient parent, on est assailli de tout un tas de conseils et même d’injonctions de la société pour être comme ci ou comme ça, faire comme ci ou comme ça et en général ne SURTOUT pas faire telle ou telle bêtise!!!

C’est stressant, surtout pour un premier, source de remise en question permanente (surtout pour un premier, au quatrième on se détend un chouilla…pauvre choux!!) et la plupart du temps on pourrait bien s’en passer!

Bon évidement certains conseils sont à suivre (ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit!) mais la réalité c’est qu’en tant que parent, et bien on fait au mieux, comme on peut, comme on pense que ça doit être et puis voilà!

C’est un peu une galère c’est vrai alors j’ai cherché dans le modèle de l’éducation positive (je vous en parle brièvement par là) des clefs pour comprendre et aider mon aîné à certaines périodes de sa vie. Cela m’a aidé oui, mais le truc, c’est que même si j’adhère au concept, je ne peux pas le mettre en oeuvre 7j/7 et 24h/24!!

Pourquoi?

Parce qu’à moins d’être une super-héroïne bionique, la vraie vie ce n’est pas ça.

On ne peut pas être d’un calme olympien sans arrêt, cuisiner bio et sain, accorder du temps à tout le monde de la même manière, se baisser pour écouter une doléance au moment de partir à l’école avec un bébé sur le ventre, un enfant malade dans la poussette et deux électrons libre courants sur le trottoir à coté des voitures… (situation vécue ce matin même)

On ne peut pas tout expliquer tout le temps, reformuler correctement, ne jamais dire “tu” mais dire “je”, exprimer ses sentiments sans être envahissant, avoir 4 enfants propres et polis H24….On essaie très fort tous les jours que Dieu fait mais ON NE PEUT PAS…

Et j’ai envie de dire (alors je le dis) ET ALORS???

Nos enfants sont-ils faméliques et malheureux??? Non, parce que comme dit Agnès Labbé  dans son bouquin (enfin!!!la dame y vient……ouf) les enfants ont juste besoin pour grandir “d’amour et de coquillettes“!!

Agnès Labbé donc, est une maman de 4 enfants (comme moi), working woman (comme moi….bon ok comme moi dans quelques temps), créatrice d’un blog (comme moi) et qui a écrit ce livre merveilleux: L’éducation approximative!! (ces “comme moi” sont importants parce que ce sont des “comme nous”!! On peut s’identifier à chaque coin de page à ce qui est dit….avec humour en plus!! Bonheur!)

Et qu’est-ce que cette éducation approximative?

Et bien c’est ce qui manquait à la sphère parentalo-normalo-bienveillante à savoir du bon sens et de l’éducation positive ADAPTÉE à la vraie vie!!!

Ce bouquin est facile à lire et très bien agencé, avec des explications sur plusieurs points précis, des mémos, des retours d’expérience (et j’ai ris!!! tellement!!). On se reconnait, on se marre, on s’identifie, on souffle un bon coup!!

Tout ce bon sens fait un bien fou…Il permet évidement de réfléchir à ses “bonnes” pratiques pour réajuster éventuellement “le tir” mais aussi de se dire qu’on est pas des parents si nuls que ça finalement!

Je vous le recommande à 2000% (ça a l’air clair Merci Pascaline)!!

Sur mon compte Instagram, vous trouverez un petit concours qui permettra à l’une de vous de le gagner, et de le lire en pensant à moi!! (tirage au sort le 7 février)

View this post on Instagram

🍃 CoNCouRs🍃 Gros bonheur de pouvoir vous faire découvrir et gagner L'éducation approximative, le livre d'Agnès Labbé du blog @quatre_enfants ! A la minute où nous mettons nos enfants au monde, nous sommes assaillis d'injonctions éducatives sur ce qu'il faut faire pour être un bon parent ! ! Enfin un livre qui apporte un peu de bon sens et propose une parentalité détendue, positive adaptée à la vraie vie! Savoureux vous verrez! Sur le blog, vous trouverez un avis un peu plus détaillé. Pour participer rien de plus simple: – être abonné à mon compte et à celui de @quatre_enfants – inviter un(e) ami(e) en commentaire à découvrir le livre Résultat le 7 février 😉 #concours #leducationapproximative #livredechevet #livre #article #blog #precieuxconseils #maviedemaman #lespiedsdanslo

A post shared by les pieds dans l'o (@les_pieds_dans_l_o) on


 

Alors si vous êtes un parent approximatif ou si vous connaissez un parent de ce genre ou qui justement aurait besoin d’un peu plus d’approximation, foncez!! Allez commenter et participer!

Il y a pléthore d’articles de blogs sur ce super ouvrage, je suis bien contente qu’il ait autant de succès car c’est un succès 1000 fois mérité, je vous mets les liens vers ces dits articles si vous cherchez d’autres avis:

et ce n’est qu’un (bel) échantillon, il y en a d’autres!

Bel après-midi à vous et à très vite

P

 
 

Idées de recettes, où trouver de l’inspiration ?

Ailleurs qu’ici évidemment, grosse pub pour vous, vous pouvez retrouver le PDF de vos idées ( que j’enrichis dès que l’une de vous partage une recette) dans la rubrique “des idées en PDF” du blog.

Et sinon, un article cuisine? encore? Mais c’est une maladie? et bien oui!! Alors où trouver des idées pour cuisiner des recettes qui changent, pour ne pas tomber dans la monotonie et ne plus entendre (je parle d’expérience, pitié dites moi que je ne suis pas la seule!!) “ENCORE!” ou bien “Mais on n’a pas déjà mangé des brocolis il y a quelques jours ?”

Je vous donne ici ma petite sélection et cela n’a pas été facile (Je suis une addicte des blogs culinaires et je passe un certain temps, voire un temps certain dans ma cuisine). Vous trouverez des blogs de recettes du quotidien ou plus élaborées, des idées qui ne nous ruinent pas et en bonus, des recettes pour nos bébés adorés.

C’est parti!

la Fabrique à menus

Ce site a été créé pour accompagner le programme national de nutrition santé Manger-Bouger et propose des menus équilibrés qui respectent les règles de nutrition .

Très facile d’utilisation puisqu’il suffit d’indiquer le nombre de personnes, de repas et zou… top pour avoir des idées. Une fois la recette choisie, on clique dessus pour avoir le détail des ingrédients et de la réalisation. Je ne suis évidement pas les menus à la lettre mais je pioche à droite, à gauche.
sharethis
manger-bouger-menu-semaine

Papilles et Pupilles

Recettes salées et sucrées faciles et gourmandes créées par Anne. Des idées aussi de plats sans gluten, sans œufs ou sans lactose. Papilles et Pupilles est une sommité dans le monde des blogs culinaires et de ce fait est très suivi et apprécié sur les réseaux sociaux.

Moi j’aime ses photos et ses conseils. Ce blog permet aussi de voyager, de s’évader et de découvrir de nouveaux ingrédients. Et parfois aussi des astuces pour la maison comme Comment faire sa lessive soi-même? Bon ça, je n’en suis pas encore là (#mèredébordée).

salade-de-carotte-radins-noir-gingembre-1150x0
Salade de radis noir, carotte et gingembre

Casserole et Chocolat(e)

Je ne vous présente plus Emmanuelle, avec qui j’ai écrit un article en Novembre et créé un livret de recettes gourmandes pour nos goûters (enfin ceux des enfants…) que vous pourrez télécharger dans la rubrique “des idées en PDF”.

Une cuisine très esthétique, de recettes soignées, simples ou plus élaborées et des photos à tomber par terre!! Si vous êtes dans la jolie région de Blois, Emmanuelle propose aussi ses services comme chef à domicile ou des cours de cuisine pour les adultes comme pour les enfants.

soupe-tomates-coriandre-4
Soupe à la tomate et coriandre fraîche

Chocolate and Zucchini

En réalité, j’ai découvert Clotilde Dusoulier, sa créatrice, via son podcast Change ma vie: des outils pour l’esprit (il s’agit là de développement personnel donc rien à voir avec la choucroute). Ce média m’a mené tout droit à son blog, manne de bonnes idées. On y retrouve des recettes bien sûr mais aussi des idées pour utiliser tel ou tel ingrédient, des trucs et astuces, des conseils.

Clotilde met l’accent sur les produits de saison et sur une cuisine fraîche et dynamique.(sommité également!!)

(Clotilde Dusoulier a été interviewé dans le podcast de Louise Aubery, Inpower et dans celui de Pauline Laigneau, Le Gratin que vous pouvez écouter si son parcours vous intéresse)

gaufres_liegeoises-2
gaufres liégeoises

Downshiftology

Bon je vous le dis, comme le nom le laisse entendre, c’est un blog en américain. (Perso, ce qui m’aide à comprendre se trouve sur la chaîne YouTube ou dans la rubrique vidéo , en image c’est tout de suite plus facile).

Lisa est une super convaincue de l’alimentation-santé, souffrant de pathologie cœliaque, elle s’est penchée sur l’impact de la nutrition sur l’organisme et a créé son blog pour partager son expérience et des recettes adaptées donc saines, avec des produits de saison.
téléchargement

e33487b37e81a8241d189cef88422ba1
photo de Downshiftology

Elle propose également une méthode appelée “meal prep” ou “batch cooking” qui consiste à cuisiner tous les repas de la semaine en une fois, ou tout du moins à préparer tous les ingrédients (qu’il ne restera plus qu’à assembler, super article sur le blog Maman s’organise et sur lanutrition.fr si l’expérience vous tente, je pense que je vais tenter la chose et je vous ferai un retour dans un prochain article…affaire à suivre. ).

Nous avons testé le “gratin” poulet/brocoli et c’est un vrai délice pour nous adultes comme pour les enfants, je vous mets le lien vers l’article sous la photo.

whole30-chicken-broccoli-casserole-7
recette ici

Maison Legrand – le Blog

Encore une fois, j’ai découvert Anne Legrand via un podcast de Génération XX (je vous mettrai le lien des articles mentionnant mes podcasts préférés, j’en écoute à longueur de journée). Ce média est génial parce qu’il permet à la personne interviewée de raconter son parcours et donc de rendre son projet extrêmement vivant!

Anne est la co-créatrice, avec son mari, de Maison Legrand, service de chef à domicile situé à Lisbonne. J’ai aimé son dynamisme et sa façon d’être et donc je suis allée voir sur Instagram et sur le blog où elle partage très simplement des recettes colorées. Mère de famille, elle donne aussi des recettes créées pour son fils. Très inspirant.

truite+patagone
Truite et émulsion de beurre noisette aux amandes par Anne Legrand

Maman Chef, la cuisine pour toute la famille

Alors là top! Des recettes familiales avec la possibilité de les adapter en fonction de l’âge des enfants. On découvre ici plein d’aliments méconnus tel que le pourpier ou le sureau.

Laura Annaert, sa créatrice, a un parcours atypique (ancienne danseuse, puis mannequin) ce qui, je trouve, est assez sympathique et elle est l’auteure de plusieurs livres de cuisine. Elle tire son inspiration des produits du marché et de chaque saison.

Ici aussi des trucs et astuces. Mon préféré du moment: Comment cuire la courge sans l’éplucher? (j’en consomme beaucoup)

Mamanchef_Recette_bebe_Puree-Blanche-a-la-coque_02.jpg
Purée à la coque par Maman Chef

Bien Dans Mon Slip

La facette healthy de la blogueuse/youtubeuse Margot du blog Youmakefashion. Elle y partage son expérience “rééquilibrage alimentaire” et donne de bonnes recettes faciles, rapides et saines.

Je vous invite à lire un de ses derniers articles “une semaine bien dans mon slip“, top pour avoir des idées aussi!

IMG_0966-1.jpg
photo de Youmakefashion

Voila ma sélection du moment, je suis très admirative de toutes ces femmes créatives et de toutes ces idées, j’espère qu’elle vous inspireront. Racontez moi, en commentaire, quelles sont vos sources d’inspiration (comptes insta, livres, magazines ou autres...).

Et si d’aventure vous cuisinez avec un robot, j’ai écrit l’année dernière un article sur le magazine Mon Robot et Moi qui décline les recettes sur plusieurs modèles de robots différents, intéressant aussi!

(D’ailleurs, dites moi si cela vous plairait d’avoir une revue des robots les plus adaptés aux familles nombreuses? )

Merci pour votre fidélité et votre présence, toujours plus nombreuse!!

Et à très bientôt pour de nouvelles aventures!

P

“METTRE FIN AUX CRAQUAGES ALIMENTAIRES”

Je relaie là une vidéo de Louise Aubery, créatrice de la chaîne YouTube et du blog MyBetterSelf et du podcast InPower. Je la suis via ces deux médias (podcast déjà présenté ici).

         Alors non, je vous vois venir (enfin certains d’entre vous) ce n’est pas niais, vraiment pas! Ce n’est pas juste une nana qui montre son corps sur les internets, non, cette nana là a une tête bien faite, elle est passionnante (nous n’avons pas exactement le même parcours de vie et nous n’en sommes pas exactement au même point non plus, Louise est étudiante à Science Po, elle aime faire du sport et faire la fête, nos préoccupations quotidiennes ne sont pas identiques et pourtant…) j’aime son dynamise, son coté women power dans l’affirmation de ses formes et de son corps, ses interviews diverses et variées de personnalités hautes en couleur, sa confiance en elle et ses bons conseils en matière d’alimentation .

Sujet “alimentation” justement dans cette vidéo avec une vilaine pratique qui nous touche tous et toutes (allez avouez-le !!) Le craquage alimentaire.

Personnellement, j’ai atteint un poids de forme qui me convient très bien ( mon article sur ce que j’ai fait pour y parvenir est ici) et j’aimerai vraiment le conserver , cet éclairage sur le sujet me plait assez: du bon sens, une vidéo structurée, des pistes auxquelles réfléchir la prochaine fois que je serai tentée d’ouvrir le “placard du bas”…celui du sucre et des goûters des enfants!!

D’ailleurs petite digression: une autre bonne résolution, diminuer les shots de sucre que prennent les enfants (céréales du petit-dej, goûter du goûter) pour les remplacer par des choses plus saines…pain, chocolat, tartine et zou… Vous faites quoi vous?


 

 Regardez la vidéo, dites moi ce que vous en pensez, si le sujet vous touche, si vous avez des trucs et astuces

et à très vite pour un nouvel article!

P

 

Comment donner le goût de l’effort à nos enfants?

Alors il y a les articles un peu légers, comme ma routine de soin par exemple, et les articles de fond comme celui-ci!

Nous parents, sommes confrontés à un moment ou un autre à un défaut de persévérance de nos enfants non?

Voilà un cas concret pour vous illustrer le pourquoi de ma démarche: mon fils aime la guitare et souhaite apprendre. Pour apprendre, il faut s’entraîner et s’entraîner fréquemment (effort donc) et s’entraîner fait très mal au doigt (je confirme, j’apprends avec lui et c’est coton au début pour la pulpe des doigts jusqu’à ce qu’une couche de corne se forme), je me suis donc posée la question et fait des recherches sur la façon la plus bienveillante mais néanmoins efficace de lui donner le goût de l’effort, de passer outre cette douleur pour atteindre son objectif.

Mais d’abord qu’est-ce qu’un effort? Selon notre ami le Larousse, il s’agit d’une mobilisation volontaire de forces physiques, intellectuelles, morales en vue de résister ou pour vaincre une résistance, exemple: faire des efforts pour soulever un fardeau.

Cette aptitude à la mobilisation est, à mon avis, essentielle pour la construction de mes enfants et les portera tout au long de leur vie future, c’est donc important pour moi qu’ils l’acquièrent. Adultes, nous y sommes confrontés au quotidien (cf mon article sur la procrastination) :obtenir ce que l’on veut nous tombe rarement tout cuit dans le bec, ça nous demande de la volonté, de la persévérance et cela s’apprend (ouf heureusement!!).

Chaque enfant a un caractère différent, certain étant plus opiniâtre que d’autre bien sûr. Mais on peut s’accorder sur le fait qu’un enfant vit dans l’immédiateté, le “tout, tout de suite”, et qu’il n’est pas forcement naturel pour eux de se faire violence pour obtenir quelque chose. Je le constate souvent à la maison.

Je vous donne aujourd’hui 5 petits tips que j’ai pu glaner au cours de mes recherches et expérimenter à la maison (je ne suis ni psychologue, ni pédiatre, il s’agit ici uniquement de mon avis de maman, j’utilise un ton humoristique dans mes articles, ceux qui me connaissent le savent donc tout n’est pas à prendre au premier degrés):

1- S’y prendre tôt et favoriser l’autonomie
Essayer de bien évaluer le degrés d’autonomie de son enfant et ne pas aller au devant des solutions qu’il peut trouver seul. Même si cela prend du temps (genre enfiler ses chaussures ou faire ses lacets avant de partir à l’école…Sainte Patience aidez-moi!)
2- Mettre en place des routines sur les actions indispensables à faire au quotidien
Comme se brosser les dents, faire son lit, participer aux taches courantes de la maison, mettre le couverts, débarrasser ses affaires… Certes cela demande des efforts mais ils seront intégrés presque machinaux. Et peut-être même qu’au bout d’un certain temps, nous n’aurons plus besoin de le répéter??
Certaines mamans sont des as de la répartition des taches, je vous mets ici le tableau à remplir de jesuisdebordée.com, simple mais efficace (Personnellement, j’attends que mes enfants soient un peu plus grands mais je garde l’idée).
tabeau_taches_menageres_01s.jpg
Et chez Un jour Un jeu, vous trouverez un semainier, appelé tableau des responsabilités, à imprimer (merci, c’est gratuit!) et à compléter.
3- Entretenir la curiosité pour valoriser les efforts spontanés
Yes, il faut découvrir de nouvelles choses, de nouvelles activités, la lecture, la cuisine, le sport, différents endroits, la montagne, la natation…Toutes ces choses agréables qui pourtant demandent de fournir des efforts, effort qui seront spontanés (banco) si l’enfant est curieux et libre (dans la limite du raisonnable) de développer cette curiosité.
4- Encourager les bons comportements et les récompenser, les aider à savourer le plaisir du travail effectué
Par exemple à la maison, une fois les devoirs terminés, les douches/bain pris et les chambres ( à peu près) rangées, les enfants peuvent regarder un petit dessin animé (OK, cela me dégage du temps de cerveau et de bras disponibles pour pouvoir préparer le dîner…chacun s’y retrouve, le parent est un peu calculateur non?), idem pour le chocolat chaud après la grande balade.
5- Les aider à surmonter les échecs 

Ce n’est pas grave de ne pas réussir quelque chose, ce qui compte c’est de comprendre pourquoi et de réessayer, de ne pas se décourager ou de faire de son mieux la prochaine fois.

Je suis cavalière depuis ma plus tendre enfance, j’ai appris avec des instructeurs parfois un peu brut-de-pomme qu’il était impossible et impensable de ne pas remonter en selle après une chute! Pour ne pas abandonner, ne rien lâcher et ne rien concéder à sa monture!

C’est l’idée, comme à vélo, comme pour un exercice mal compris, comme pour tout.. avec bienveillance et une bonne dose d’amour évidemment.

 

Voilà mes “trucs”, si vous voulez partager les vôtres, j’en serai ravie (mes enfants je ne sais pas ;))

20190122_135040.jpg

Quelques articles et livres qui m’ont bien aidé:

  • Tout se joue avant 6 ans du Docteur Fitzhugh Dodson (un macaron “best-seller mondial de l’éducation” est collé dessus alors avec ça plus de doute!). Un livre qui nous aide à comprendre les étapes de développement de l’enfant pour pouvoir l’aider à bien grandir.
  • L’enfant qui dit non de Jerry Wyckoff et Barbara C.Unell qui comme son nom l’indique est une aide pour transmettre un minimum de discipline et d’éducation.
  • J’ai tout essayé d’Isabelle Filliozat, pour traverser sans dommage la période de 1 à 5 ans et faire face aux comportements parfois excessifs (ah bon pas chez vous?) de nos enfants.
  • Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent d’Adèle Faber et Elaine Mazlish. Ouvrage très connu des parents qui se posent des questions ou pratiquent une éducation dite bienveillante, basée sur l’écoute et la communication. Très intéressant car illustré avec des cas concrets sous forme de BD et proposant des exercices à faire à la maison (J’ai fait la formation ad hoc, je pourrai vous en parler si cela vous intéresse).
  • Pour finir, un bouquin sensationnel que j’ai lu avec délectation et attention… J’ai ris, j’ai revu exactement les situations vécues à la maison…Parents, si comme moi votre “éducation bienveillante” a tenu une semaine, lisez ce chef d’oeuvre d’Agnès Labbé, L’éducation approximative…des clefs pour la vraie vie!

 

 

Si vous pouvez me conseiller des bouquins pour aborder la période 8 ans et +, je suis preneuse!!Merci beaucoup!

A très bientôt pour un nouvel article!

P

DIY couture: le headband pour les “nulles”

Personne n’est nulle, entendons-nous bien, mais si j’ai réussi à fabriquer ça, avec mes petits rudiments de couture alors vous le pouvez aussi, bonne nouvelle non?

Multiples avantages: recyclage de vos coupons qui dorment dans vos caisses/placards, adaptable à toutes les têtes (de toutes les filles de la famille) et déclinable à l’envie. On peut même customiser la chose pour en faire une pièce très chic digne d’un grand mariage (si si!).
J’avais ce coupon de jersey un peu doux, un peu doublé qui traînait à la maison ( un chouilla délicat le jersey sans surjeteuse mais pas de panique!) je m’en suis donc servi. On profite de son élasticité et il n’est pas nécessaire de rajouter un élastique derrière (dites moi si je ne suis pas claire!).

J’ai coupé un morceau de 52 cm sur 24 cm et un autre de 8 cm sur 10 cm.

J’ai plié en deux le premier morceau endroit contre endroit (J’avais donc 12 cm sur 52 cm) et j’ai cousu et retourné. Cela donne un tube. Pour ce faire, j’ai utilisé le point élastique (sorte de point zig zag) de ma machine qui, comme son nom l’indique, permet de garder un ouvrage….élastique!
20190117_153757-940914464.jpg20190117_154752696640330.jpg

Il faut faire la même manip avec le petit morceau: on plie, on coud et on retourne.

Ensuite (et ce n’est pas du tout conventionnel je pense, pitié ne vous fâchez pas si vous êtes bonnes couturières) j’ai glissé un bout du grand tube dans l’autre, pour former le cercle du headband et j’ai cousu.
20190117_155359-150770671.jpg
J’espère que les images sont parlantes. De cette manière je n’ai pas trop de sur-épaisseur.

(Petite pub pour le Flow Magazine que j’aime vraiment lire)

Puis il ne reste plus qu’à former le devant en cousant le petit rectangle autour du grand pour cacher la couture.
wp-1547756023846505175013.jpeg

Et tadammm

20190117_1555571595829203.jpg

Le tout m’a pris 20 minutes à tout casser!

Dites-moi ce que vous en pensez et montrez-moi vos réalisations surtout!

Bonne soirée et à bientôt

P

Goûter du mercredi : sorte de cupcake citron-miel

Je dis “sorte” parce que c’est une recette que j’ai trouvé sur les internets et qui donne un gâteau très aérien, ce qui est bien agréable mais pas vraiment dans les caractéristiques d’un cupcake traditionnel.

J’ai trouvé la recette sur le site de 750g.com : Fairy cake miel et citron vert (citron normal pour nous).

Vous aurez besoin de :

  • 125 gr de beurre
  • 50 gr de sucre dont un sachet de sucre vanillé
  • 125 gr de farine
  • 2 œufs
  • 55 gr de miel (j’ai mis une grosse cuillère à soupe)
  • 1 c à c de levure chimique
  • le jus d’un citron

pour le Topping:

  • 75 gr de beurre
  • 175 gr de sucre glace
  • un peu de jus de citron et un peu de zeste

Etape 1: le gâteau

On mélange beurre + sucre + jus de citron + farine + levure + œufs pour obtenir une pâte homogène.
On met dans des moules (ne faites pas la même erreur que moi, les miens sont bien jolis mais pas pratiques, il vaut mieux utiliser des moules en silicone que des caissettes) et on cuit environ 25 min à 180 degrés.
wp-1547642378477-1050191763.jpegwp-1547642381994-1627158378.jpeg20190116_132137-1050191763.jpg

Etape 2: la crème au beurre

Mélanger le beurre pommade au sucre glace et ajouter un peu de jus de citron et du zeste. La crème doit être assez ferme.
Ensuite il faut la déposer sur les cakes à l’aide d’une poche à douille (là, on a fait comme on a pu, nous ne sommes pas encore des pros).
On peut décorer les gâteaux de diverses façons: formes en sucre ou petits bonbons

Et tadammm

20190116_144050-1050191763.jpg20190116_144102-1627158378.jpg

Allez, bonne fin de journée et à bientôt

P

NB: quelques heures après, mes impressions: terriblement bon bien froid!!
 

Le Gratin # 37 – Mathilde Lacombe – Fondatrice de JolieBox et AIME – Tirer les leçons du passé

I am listening podcast # 37 – Mathilde Lacombe – Fondatrice de JolieBox et AIME – Tirer les leçons du passé on https://castbox.fm/vb/119666000. Give it a listen.

Le temps d’un aller-retour à l’école, j’ai laissé ce post en suspens, pardon!

Je vous ai déjà parlé de Mathilde Lacombe, femme entrepreneure que j’admire (je vous invite à lire son livre Une question d’équilibre, il est génial!). Je trouve ses expériences inspirantes et j’aime l’entendre raconter son parcours.
Et j’ai déjà évoqué plusieurs fois Le Gratin, podcast de Pauline Laigneau, co-fondatrice de la marque de joaillerie Gemmyo. Pauline invite des invités talentueux et successful, aux parcours divers et variés et discute avec eux des clefs de leur succès. On y apprend un tas de choses topissimes sur l’entrepreneuriat (allez savoir pourquoi ce monde me fascine) et les différentes professions des invités.

Alors les deux réunis!!! bonheur!!

J’espère que vous apprécierez cet épisode autant que moi!

Bel fin de journée!

P

img_20171024_185240_3381011597640.jpg

Ma routine de soin au quotidien

Article du jour, bonjour!

Voila un sujet qui me passionne et dont nous allons parler aujourd’hui, j’ai nommé les soins de la peau (concentrons-nous sur le visage si vous le voulez bien dans un premier temps!).

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite mise au point: chacun fait ce qu’il veut de ses cheveux…et de sa peau et chacun est libre d’appliquer ce qu’il souhaite. Je le précise car récemment, une vendeuse malhabile d’un magasin de cosmétiques (très connu mais dont je ne citerai pas le nom) m’a répondu, après avoir écouté mon récit/routine, “Quoi???mais vous utilisez tout ça sur votre visage????” avec un air outré….Et bien oui!! Et j’adore ça!! Tout est réfléchi, chaque soin a son utilité et je ne fais pas n’importe quoi!! Donc aucun jugement ici, chacun est liiiibre!

Ceci étant dit, allons-y!

Je suis adepte d’une pratique japonaise appelée le layering (ou rituel mille-feuille) qui consiste à prendre soin de sa peau en superposant les produits, chacun de ses produits ayant un but spécifique et potentialisant les effets des autres.

Femmes pressées s’abstenir car il y a minimum 6 étapes.

wp-15472165369441960529020.jpeg
Je vais donc reprendre avec vous étape par étape, en vous expliquant l’intérêt de la chose, le produit que j’utilise en ce moment, ceux dont je rêve, ceux que j’ai aimé tester et ceux que j’ai “dans mon viseur”.

Commençons par la routine du soir…

Première étape: le Démaquillage

A l’huile, avec les mains. Exit l’eau micellaire trop irritante pour la peau et les cotons qui, en plus d’être polluants lorsqu’ils sont à usage unique, agressent votre visage (de par leur frottement).

Grâce au massage, l’huile va venir décoller et dissoudre les particules de maquillage (face de panda assurée).
En ce moment, j’utilise l’huile lactée démaquillante de Melvita à la rose, bonheur olfactif, texture très fluide et très efficace (mais un peu chère si vous voulez mon avis).
wp-1547212482328-111041937.jpeg
J’aime utiliser l’huile de soin démaquillante au raisin et à l’amande douce de chez Caudalie (texture plus épaisse, moins chère toute aussi efficace). Je rêve de celle de DHC...

Toutes ces huiles se rincent et se transforment en lait au contact de l’eau.

Deuxième étape: le Nettoyage 

Après avoir démaquillée sa peau, on peut la nettoyer pour enlever les impuretés et les résidus d’huile.

J’utilise le Savon détoxifiant et revitalisant de la marque Natura Siberica (dégoté au Monop’ pendant les vacances l’été dernier) qui se présente sous forme de mousse (pas la texture la plus adaptée à la saison car assez assèchante, je vous en reparle tout de suite).
On répartit le produit (mousse onctueuse donc) sur le visage en massant et zou, on rince.
wp-1547212577945-2019376932.jpeg
Une texture baume serait préférable car plus douce et je rêve d’un produit de chez Darphin, le baume nettoyant aromatique au bois de rose. 

[Ici une étape intermédiaire qui me permet de rincer mon visage pour enlever le calcaire présent dans l’eau du robinet: un pchitt d’eau florale. En ce moment celle au bleuet (apaisante, decongestionnante et hydratante)de Laino mais j’aime aussi beaucoup l’eau florale de rose ancienne de Sanoflore.]

wp-1547212580226734978920.jpeg

Troisième étape: Le Tonique

L’application d’un tonique permet de préparer la peau à recevoir et mieux assimiler les soins appliqués par la suite.

Sur le même principe qu’une éponge en fait: si l’éponge est tout sèche, elle absorbera moins bien et moins vite l’eau. Il faut qu’elle soit légèrement humide pour être efficace. Et bien il en va de même pour la peau.

J’ai découvert, et presque terminée, la lotion tonifiante de Dr Hauschka (marque dont je vous ai déjà parlé ici dans “le secret d’une bonne mine” et que j’affectionne) . Elle se présente sous la forme d’un pulvérisateur (pulvérisation très fine), le produit est très léger et sent tellement bon!! Il ne faut pas laisser sécher la peau avant d’appliquer le reste des soins donc.
wp-1547213376759-176514570.jpeg

Quatrième étape: le Sérum

Pour apporter un soin spécifique et ciblé à la peau. On en prélève quelques gouttes et on le masse. Toujours du centre vers l’extérieur et du bas vers le haut (on ne souhaiterai pas que tout retombe prématurément n’est-ce-pas???).
Par exemple, je viens de terminer le sérum hydratant à la camomille de Kos et, parce que ma peau en a besoin en ce moment, je vais commencer celui de Garancia, le serum anti-imperfection (qui est redoutable et dont je vous ai déja parlé ici) .
Je rêve de tester le Advanced Night Repair d’Estée Lauder (qui coûte un bras) et j’ai celui de L’Occitane dans mon viseur, le Immortelle reset.

Cinquième étape: le Contour des yeux

A cet endroit, la peau est plus fragile et plus fine que celle du reste du visage et a donc besoin d’un soin adapté. Là encore on cherche une action particulière pour un problème spécifique: on peut “traiter” les cernes, les poches, la déshydratation, les signes de fatigue etc…

J’utilise le soin défatigant (non sans blague!!) regard de Avène. Bien, parce que inodore donc sans parfum (perspicace non?) ce qui est préférable pour cette zone là. Pour ce qui est de son efficacité , je vous en reparlerai car je l’applique depuis peu.
Je rêve du soin contour des yeux advanced Night repair de chez Estée Lauder (un bras + une fesse mais déjà testé en miniature et la texture est dinguissime) et je vise celui à l’avocat de chez Kiehls. 
wp-15472144223422145042666.jpeg

Cinquième étape: la Crème de nuit

Pour hydrater et nourrir la peau.

En ce moment j’utilise la crème de nuit age-protect multiaction de Uriage, qui effectue un micro peeling pour illuminer le teint et réduire les rides (et oui, après 25 ans il faut s’en préoccuper). Je l’ai reçu dans une box Prescription Lab il y a un certain temps et elle fait bien le job. Texture crémeuse épaisse, odeur florale ,elle laisse un léger film sur la peau, ce qui ne me dérange pas pour la nuit.

Sixième et dernière étape: le Baume pour les lèvres.

Je ne vais pas m’étendre là dessus parce que je vous ai déjà parlé et reparlé de mon chouchou, le rêve de miel de chez Nuxe que toute la famille utilise, qui est génialissime, onctueux, efficace et économique. Cité dans un article favoris de 2017!! (je n’en ai pas fait pour 2018, dites moi si cela vous intéresse?)
 

Quelques petits extras une fois par semaine

J’offre un nettoyage purifiant un peu plus intense à ma peau (mais doux quand même car avec ces températures, il faut y aller mollo) .
J’utilise alors la crème purifiante pour le visage de Dr Hauschka, produit très intéressant qui ressemble à de l’argile rose , à base de calendula et de camomille entre autre, légèrement grainé grâce à la poudre d’amande. Doux et efficace.
wp-1547215810567-1576641234.jpeg
Puis je laisse poser un masque mille fois évoqué sur le blog, le masque apaisant hydratant d’Avène (ces étapes viennent après le nettoyant visage).
J’ai en ligne de mire le masque au miel de Manuka de la marque Antipodes.

Le matin

Un pchitt d’eau florale, une pulvérisation du tonique de Dr Hauschka et une crème de jour de Nuxe, l’émulsion lissante 1ères rides citée dans mes essentiels des vacances.

Voilà, le soir évidemment cela me prend un peu de temps, du temps pour moi (je vous invite à essayer) pour laisser derrière moi la journée écoulée et accueillir la nuit. J’aime masser mon visage avec ces différentes textures aux différentes senteurs.

En revanche, la routine soin du matin est très rapide (pour le make-up, c’est une autre histoire).

J’espère que ces petites explications vous auront intéressées, dites -moi si vous voulez que je vous raconte où et comment je dégote tous mes produits et racontez moi vos routines à vous, je suis toujours curieuse de découvrir des choses!

Bel après-midi (sous la pluie ici) et à très bientôt

wp-15472165369441960529020.jpeg
 
 
 

Goûter du mercredi: Croissants à la crème d’amande et chocolat

Oui, bon, bien sûr, vous me direz qu’on a mangé assez de galette et de trucs lourdingues pendant les fêtes mais j’aime tellement la frangipane si vous saviez!! Cette recette m’a été inspirée par une amie (Sophie si tu passes par ici je te remercie).

Pour 16 croissants, vous aurez besoin de :

  • 75 gr de beurre mou
  • 75 gr de poudre d’amande
  • 50 gr de sucre
  • 2 jaunes d’œuf + 1 pour la dorure
  • un peu de lait
  • 2 pâtes feuilletées
  • une plaquette de chocolat

Pour la crème d’amande: On mélange beurre + sucre + poudre d’amande + 2 jaunes d’œufs.
On découpe en 8 notre pâte, on tartine de crème chaque “triangle”, on dispose 2 carrés de chocolat au bout (le grand bout) et on roule comme un croissant.
20190109_1208271623862139.jpg20190109_1307171960529020.jpg20190109_130909-2019376932.jpg

On badigeonne chaque croissant d’un mélange jaune d’œuf + lait.

20190109_133711-111041937.jpgwp-1547037514349-1576641234.jpeg

On cuit 30 mininutes environ à 180 degrés.

Et Tadammmmm

20190109_1411541623862139.jpg
20190109_141327-1576641234.jpg
 

Bon zéro question présentation je le reconnais (en même temps c’est le fruit du travail de mes 5 et 3 ans ) on va s’améliorer…mais le goût!!!! ahhhhh….et tiède c’est encore meilleur!! Vous me donnerez votre avis!

Belle soirée et à très vite

P